NOSTREDAMEDENOYON2

Noyon occupe une place particulière comme sa voisine Senlis, à l'origine toutes deux de la dynastie Capétienne, avec le sacre de Hugues Capet en 987 à Noyon ( il fut élu à Senlis).

 

La Bibliothèque du Chapitre est l'ancienne librairie des chanoines, elle contient 4000 volumes, dont le célèbre évangéliaire de Morienval du IX ème siècle.

De nos jours, l'étage inférieur est évidé.

 

En débouchant de la rue Saint-Eloi , on découvre le chevet de la cathédrale avec l'abside et cinq chapelles rayonnantes.

Les arcs boutant sont du XVIII éme siècle.

Nous apercevons très bien la salle au trésor et la bibliothèque du Chapitre.

La masse puissante de la façade domine la place du parvis, dont le gracieux hémicycle est bordé par de hauts portails des anciennes demeures des chanoines du Chapitre.

Cette façade, d'une grande sobriété, fut construite postérieurement à la nef

En trois niveaux, porches, fenêtres à grandes arcades et colonnettes fines, le tout se terminant par deux tours à fenêtres.

Cette façade harmonieuse et équilibrée garde un caractère sévère.

 

 

La place du parvis en hémicycle autour de la cathédrale, avec ses portails d'entrée des demeures de Chanoine offre un spectacle unique. L'ensemble date du XVIII éme siècle.

 

Dans l'axe de la rue de Paris, nous profitons du profil altier des tours de la cathédrale, puissantes, elles semblent vouloir protéger la cité depuis huit siècles.Cette élévation familière des Noyonnais, confère à la cathédrale un rôle de gardienne de la ville, elle veille sur l'antique cité, toujours présente et fière malgré toutes les tourmentes de l'histoire.

Dans l'axe de la route d'Amiens, la Cathédrale de Noyon offre sa majestueuse façade trés loin devant, aux visiteurs.

Une vue de la cathédrale du Mont saint Siméon, où jadis nos aïeux cultivèrent la vigne.

La cathédrale dans l'axe de la rue de Paris, l'ancienne place au blé, un aspect de la ville médiévale.

 
  

 

 

Votez pour ce site au Weborama