"Tout ce qui touche au savoir est honoré au moyen Age. "A déshonneur à bon droit qui n'aime livre", disait un proverbe" , et il suffit de se pencher sur les textes pour retrouver trace des mesures par lesquelles tout appétit de science étaient encouragées et alimentées.
Régine Pernoud 
Ange au sourire de Reims

Votez pour ce site au Weborama