"Tout au début de l'art gothique, le bouton de fleur est un motif courant d'ornementation; c'est alors la periode des ogives nettes, des petites rosaces; puis le bouton semble s'ouvrir, germer; et c'est l'époque des arcs lancéolés,des grandes roses épanouies; enfin, au XVe siècle, le bouton est devenu fleur, et tandis que la sculpture s'éxaspère en formes plus qu'humaines, tordues et douloureuses, les cintres s'ouvrent, les courbes s'adoucissent, l'arc flamboyant termine l'évolution"
Régine Pernoud
La cathédrale de Reims et l'ange au sourire 

Votez pour ce site au Weborama